stage chants rythmes nature découverte


AOUT 2017

Stage Un Souffle … un Tempo , Rythme et Chant diphonique :
















Informations pratiques :

10 heures de stage

 aout  2017 de 14h00 à 19h00 ;  de 10h00 à 12h30 et de 14h30 à 16h30.


Tarif pour les deux jours de stage-initiation : 95le stage

L’hébergement et les repas sont à la charge du participant :65€, pour couvrir la pension du samedi dîner au dimanche déjeuner,

incluant les boissons (boisson d’accueil, vin à table, café ou tisane), chambre 2 personnes: 90€ le stage + 65€ avec pension = 160€ tout compris




Lieu : Gîte de groupe Le Bellacha / Gîte de France 2 épis / Chambres d’hôtes Rando Accueil / 73260 Pussy la Léchère



Réservation obligatoire au gîte le Bellacha (par téléphone ou par email)










ETE 2017 STAGE CHANT DIPHONIQUE RYTHME SOUFFLE HARMONIE

Pouvoir harmoniser le souffle avec son tempo naturel, acquérir des clés qui
permettront de débloquer certaines zones du corps (blocages émotionnels) avec les
rythmes, le souffle et la voix, voilà ce que je vous propose : éveiller un nouveau mode de
perception !
Entrer en contact avec ses propres ressources et le partager dans le cadre du
collectif ; découvrir ses propres harmoniques vocales et communiquer avec la nature,
sa propre nature …
Utiliser le cadre naturel, le ruisseau, la forêt, le vent, l’écho des montagnes …
pour mieux pénétrer le mondes des harmoniques qui existe partout autour de nous !
S’amuser avec différentes modulations de la voix aussi bien au niveau rythmique
qu’harmonique !
Dévelloper son oreille musicale et sa perception sensorielle et pour ceux qui
chantent déjà, enrichir le timbre de la voix !
DÉCOUVERTE ET PRATIQUE DU CHANT DIPHONIQUE

Les bergers nomades mongols ont depuis le temps de Gengis Khan cherché à imiter les sons
produits par les animaux et la nature : les moutons, les chevaux, l’eau, le vent…
Ils ont ainsi, petit à petit, mis au point des techniques de chant particulières : Parmi elles, le Xoomij
et le Jajila où la voix émet 2 sons en même temps (voir 3 et même 4 sons bien distincts en même
temps !) et devient un bourdon qui offre une panoplie de mélodies harmoniques. Depuis, ces
chants, appelés « chants diphoniques » se sont transmis au fil du temps.
Martin Dubois vous propose de découvrir les techniques de base pour pénétrer cet univers
et s’immerger dans cette pratique aux effets bénéfiques pour le souffle, la voix, le corps et l’esprit :
Massages harmoniques !
Déroulement de l’atelier Chant diphonique :
1. Détente du corps, assouplissements basiques.
2. Apprentissage de la technique de respiration typique pour la pratique du chant diphonique
mongol.
3. Vocalises sur les sons a, é, i, o, ou.
4. Apprentissage des techniques de gorges et de langues afin d’augmenter les harmoniques.
5. Production de 2 sons superposés; le bourdon et les harmoniques avec la possibilité, pour les plus
avancés, de produire une mélodie précise !
DÉCOUVERTE ET PRATIQUE DES PERCUSSIONS ET DU
CHANT RYTHMIQUE
Joués doucement et délicatement les instruments produisent un massage sonore très bénéfique
pour alléger le mental, détendre le corps et l’esprit et ainsi permettre une meilleure écouteouverture
au monde qui nous entoure.
Les Bols chantants sont fabriqués pour harmoniser et emmener l’auditeur dans ce qu’il est permis
d’appeler des « sphères célestes ». Ils sont composés des 7 métaux principaux soit :
l’Or / Soleil ; l ‘Argent / Lune ; le Mercure / Mercure ; le Cuivre / Vénus ; le Fer / Mars ; l’étain / Jupiter
et le Plomb / Saturne. Ils seront le support principal de l’atelier.
Déroulement de l’atelier Percussions et chant rythmique :
1. Massage sonore, écoute et présentation des instruments ;
2. A l’aide des bols chantants, nous allons explorer et jouer des mélodies combinées avec
l’ensemble des participants, sur des cycles simples et répétitifs.
3. Ensuite, nous apprendrons les rythmes et combinaisons avec la voix sous forme d’onomatopées
(ex : ta doum) et nous les jouerons sur les instruments mis à dispositions : Litophones (pierre qui
résonne ), Kalimbas (pianos à pouces africains), Udu (cruches musicales) et autres percussions
facilement accessibles, sonnailles et petits sons.
4. Le travail portera sur les nuances, les différents tempos, l’écoute, l’espace et le silence, avec les
phrases rythmiques répétées auparavant.
En fin de stage il sera possible de produire une tourne rythmique simple et agréable accompagnée

par le chant diphonique.


La concentration et le travail nécessaires en chant diphonique pour chanter

d’un même timbre, d’une même intensité le temps d’un souffle, se retrouvent aussi

dans la réalisation collective des cycles rythmiques qui seront abordés. Le geste

intérieur et individuel à accomplir dans le chant sera déployé au niveau collectif

dans la construction commune des rythmes orientaux. C’est dans cet esprit que

nous vous proposons d’aborder deux arts du timbre et du temps.

L’expérience nous montre la complémentarité de ces deux disciplines qui

permettent d’aborder des notions essentielles en musique comme l’attention,

l’écoute (interne/externe), la concentration, la justesse du jeu des notes, l’assise

rythmique, dans le contexte de l’apprentissage oral et du travail sur la mémoire.




Rythme

On abordera les notions de tempo (interne et externe), d’écoute, de respiration, de nuances et d’ouverture nécessaire pour jouer ensemble.

Après s’être imprégné des différents sons et instruments proposés, tels que les bols tibétains, les cruches, kalimba (piano à pouces), litophone, xylophones,

sonnailles, tambours, tablas … venus des différents continents, chacun trouvera sa place avec l’instrument de son choix et l’adaptera à son tempérament.

On approchera les rythmes par le chant à l’aide d’onomatopées (ex : TA DOUM ). Le but sera de créer ensemble des «petites pièces musicales» avec des

rythmes simples. Pour cela, le travail consistera à mettre en place progressivement la cohérence rythmique et mélodique pour obtenir un son d’ensemble

esthétique et agréable, en harmonie.

Chaque stagiaire pourra ainsi se découvrir, acquérir une meilleure assise rythmique et une meilleure confiance en ses capacités de partager… musicalement

et humainement.

Chant diphonique

Saviez-vous que tout le monde est capable de sortir deux sons avec une seule voix ? Un xöömijch (chanteur de chant diphonique Mongol) peut, à lui seul,

chanter un bourdon vocal et réaliser simultanément une mélodie d’harmoniques. Cette acrobatie de la voix est virtuose, mais chanter deux sons, simplement

superposés, est accessible à tous si on nous donne les clés. N’importe qui peut être initié au chant diphonique.

Des exercices de musculation de la bouche, de la langue, de gestion du souffle, contrôler le son avec et sans diphonie, enrichir le timbre de la voix, des

exercices pratiques pour aborder la modulation harmonique pouront (selon le niveau) nous mener à réaliser une mélodie en chant diphonique. Avec cette

méthode, chacun peut pratiquer l’art xöömij sérieusement chez soi s’il le souhaite. Que le stagiaire soit novice ou déjà initié, en bénéficiant de ce stage,

chacun repart avec des méthodes efficaces pour mieux gérer son souffle et enrichir le timbre de sa voix, diphonique ou non.

Posts les plus consultés de ce blog

gite de groupe chambres d'hôtes savoie Valmorel col de la madeleine Massif de la Lauziere

gite groupes et individuels couples repas et petit dejeuner TARIFS 2017